L'enfumoir est l'outil de base de l'apiculteur.

"Mieux vaut oublier son voile que son enfumoir" dit-on.

enfumoir

Déjà dans les plus anciennes représentations de scènes d'apiculture ou de récolte de miel que l'on ait trouvé, c'est avec de la fumée que les apiculteurs repoussent les abeilles.
La fumée a pour fonction de masquer les odeurs de la colonie, et de simuler un incendie. Pour l'abeille, animal sauvage, la fumée représente un ennemi invisible, que l'on ne peut pas piquer. Par contre, s'il y a le feu, il faudra partir. Et avant de partir, les abeilles se gorgent de miel. Ainsi, en cas d'arrivée de fumée, elles rentrent dans la ruche, et se gorgent de miel. Pendant ce temps, il est facile de procéder aux manipulations apicoles.
Mais la fumée est à utiliser avec précaution. Dotée d'un métabolisme très rapide, l'abeille a besoin d'un gros apport d'oxygène. Trop de fumée peut vite conduire à sa mort par asphyxie. L'apiculteur avisé se doit d'utiliser la fumée avec parcimonie. Et d'éviter d'enfumer un essaim nu, qui est essentiellement regroupé grâce aux seules phéromones royales. Il ne faut surtout pas masquer ces odeurs.
En cas de récolte de miel enfin, pas de fumée, qui pourrait donner un très mauvais goût au miel.

Les enfumoirs se ressemblent presque tous, l'amateur n'a pas besoin d'un modèle électrique. Par contre, il faut absolument un modèle avec une grille de protection, qui évite de se brûler. Et je préfère ceux qui ont un long bec, le jet de fumée étant beaucoup plus précis.

La fumée doit être blanche et froide.
Blanche parceque l'on ne brûle que des matériaux naturels et propres. Froide pour ne pas énerver les abeilles. Parfois, pour rafraîchir la fumée, une poignée d'herbe verte audessus de la chambre de combustion peut être nécessaire.
Les matériaux employés dans l'enfumoir sont très variés, herbe sèche, aiguilles de pin, granulés de bois, lavande ou tanaisie séchées, ... Attention cependant que ce qui s'allume facilement brûle rapidement, et rien de pire que d'avoir un enfumoir éteint quand la ruche est ouverte et que l'on en a besoin. Il y a dans le commerce apicole des granulés de paille de lavande compréssée, c'est pratique et cela sent bon!

Dans les zones sèches enfin, attention à ne pas vider l'enfumoir au sol. Tous les ans des incendies démarrent à cause d'enfumoirs mal éteints. 

 © texteOlivier Duprez, formateur en ruche Warré, rucher école Villa le Bosquet
 © photos : Jan Michael, rucher école Villa le Bosquet





formation et stage d'apiculture naturelle voir notre offre de stages d'apiculture naturelle



Copyright ©  Jan Michael rucher école Villa le Bosquet.www.ruchebio.com.All rights reserved.
Les photos sur notre site sont protégées par des droits d’auteur.Toute copie et utilisation à fin commerciale sans autorisation est illégale et une infraction au droit de propriété intellectuelle. Elle sera considérée comme une! publication frauduleuse et poursuivie en justice.